new-york
Etats-Unis, Récits de voyage

Deux jours express à New-York en pleine canicule !

Même si j’ai eu l’occasion d’y passer une semaine en septembre 2014 en compagnie de ma petite sœur (en attendant de retravailler un article tout beau, vous pouvez lire/relire notre découverte sur mon ancien blog ici 🙂 ), j’avais envie de refaire un passage par la Big Apple, soit deux jours express à New York, en étant hébergée à Brooklyn. Après coup je me dis que c’était trop court et un peu fatiguant, mais c’était tout de même l’occasion de repasser par des lieux mythiques de la ville, de prendre le temps de visiter un musée et de profiter des parcs de la ville en pleine canicule !

 

New York, ses parcs et musées

central-parkLe 1er jour, je me suis réveillée un peu tard donc je suis allée directement à Central Park vers midi pour une balade et un pique-nique, tout en observant l’activité intense de cet énorme poumon vert de 341ha : les gens qui se baladent (touristes ou non), ceux qui font du sport (course à pied, vélo, baseball, etc), ceux qui font la sieste… J’avais déjà été impressionnée pendant mon 1er séjour de la sensation de ne pas du tout être au cœur d’une grande mégalopole. Mais il faisait tellement chaud que j’ai finalement décidé d’abandonner la balade à Central Park pour aller au musée ! Le fameux musée d’histoire naturelle, située juste à côté du parc et vu dans le film « Une nuit au musée » 😉

musee-new-yorkAprès plus de 45m d’attente (à croire que tout le monde avait eu la même idée que moi…), je commence mon exploration par les salles où sont représentés des animaux empaillés classés par continents et régions. C’est plutôt bien fait et les peintures ou photos qui servent de décor font bien illusion pour presque s’imaginer dans la jungle africaine à observer des singes ou des lions, dans les montagnes d’Amérique du Nord à admirer des ours ou des biches, etc.

Puis suivent, des salles présentant les civilisations des différents continents, Asie centrale et du sud-est, Chine, Inde, Amérique du Nord et du Sud, Polynésie et Moyen Orient, avec des photos ou peintures, des instruments et outils, des costumes et des cartes. Le tout est intéressant, bien qu’un peu vieillot, cette partie aurait besoin d’un petit rafraichissement… mais il y a vraiment beaucoup de salles et dans certaines je passe très vite pour aller voir les dinosaures ! Comme une gamine, c’est la partie qui m’a le plus impressionnée avec les squelettes géants de ces animaux d’un autre temps… C’est aussi assez fascinant de savoir que chacune des espèces animales d’aujourd’hui a dans ses ancêtres très lointains un dinosaure !

 

Après presque 3h de visite, je décide de prendre le métro pour aller au Battery Park qui longe la rivière Hudson jusqu’à arriver à la pointe sud de Manhattan d’où on peut voir Dame Liberté au loin. Sur le chemin, je suis passée au pied du One World Trade Center, construit à côté des anciennes tours jumelles détruites par l’attentat du 11 septembre 2001. A l’emplacement exacte des anciennes tours, un mémorial a été aménagé sous la forme de deux fontaines de forme carrée et tout autour les noms des personnes victimes sont gravées sur une dalle de cuivre. Je suis restée un moment à faire le tour de ces fontaines, à lire les noms inscrits et à penser, assez émue, à ces vies gâchées par la folie de certains fous…

Puis j’ai continué jusqu’au parc et j’ai trouvé où m’installer dans l’herbe pour attendre le coucher du soleil au bord du fleuve…

 

Brooklyn et ses parcs

Le lendemain, je suis sortie un peu plus tôt pour aller me balader dans les parcs du quartier de Brooklyn où j’étais hébergée, notamment ceux donnant une vue sur le célèbre Brooklyn Bridge et l’île de Manhattan. J’ai d’abord marché un peu sur le pont pour prendre quelques photos et observer la vue sur l’East River et sur les buildings, puis je suis redescendue et je me suis baladée du côté de Main Street Park d’où on voit le pont en amont du fleuve. Et en longeant le fleuve, je suis arrivée au Brooklyn Bridge Park où cette fois, on a une vue sur le pont en aval. J’aurais pu continuer à longer le fleuve où une promenade est aménagée mais je me suis finalement dirigée vers un autre parc de Brooklyn, Prospect Park, qui est également très comparé à Central Park et qui lui ressemble beaucoup vu qu’il a été créé par le même concepteur.

 

Comme beaucoup de fois dans mes précédentes étapes et sûrement que ça arrivera encore beaucoup, je me suis faite avoir par les distances… sur les cartes, ça a toujours l’air plus accessible et facile à parcourir à pied que dans la réalité… du coup j’ai dû marcher presque une heure avant d’arriver au sud du parc au bord du lac, où j’avais décidé que je voulais pique-niquer… Mais la forme du lac était un peu trompeuse et je me suis retrouvée dans une espèce de forêt entourée d’eau mais sans vraiment d’espace pour s’asseoir, car oui j’avais mal calculé mon coup et je me suis retrouvée sur la péninsule du lac… Bref, il a fallu que je marche encore un peu, pour trouver un endroit assez isolé pour être tranquille mais pas non plus caché.

 

Après une petite sieste digestive et un orage court mais intense, je suis rentrée récupérer mes affaires avant d’aller à la gare routière où je prenais un bus le soir pour Chicago, 17h de route en perspective, qui finalement se sont avérées être 18h avec le décalage horaire…

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.