burlington-lac
Etats-Unis, Récits de voyage

Passage aux USA : repos et nature à Burlington, Vermont

Le 28 juin, j’ai commencé la 2e étape de mon TDA en me dirigeant vers les USA et plus précisément jusqu’à la petite ville de Burlington dans l’Etat du Vermont, à un peu plus de 2h de bus. Une petite pause très agréable pour un peu de repos et de nature, avant d’arriver dans les grandes villes !

 

Côté pratique : passage de frontière Canada/USA

visa-passeportIl faut d’abord que je partage avec vous ma petite frayeur au moment de passer la frontière. C’est toujours quelques minutes où je stresse un peu, même si je sais que tout devrait bien se passer car je suis « en règle », mais bon on ne sait jamais hein… Pour un/e voyageur/se français/e, il n’y a pas de visa obligatoire pour entrer aux USA, mais une autorisation (appelée ESTA) si on arrive par avion et bateau, ou bien un formulaire à remplir si on arrive par voie terrestre (frontière canadienne ou mexicaine).

Au moment où le bus arrive à la frontière et que tous les passagers descendent, je suis une des seules étrangères (n’ayant pas un passeport canadien ou états-unien) et quand c’est mon tour, le policier me demande les questions normales : « comment allez-vous ? pourquoi voyagez-vous aux USA ? vous allez rester combien de temps ? », puis vient LA question dont j’avais peur : « vous savez qu’il faut normalement une autorisation ESTA pour rentrer aux USA ? ». Gloups… Et donc je réponds : « oui, c’est obligatoire en arrivant en avion, mais j’ai lu sur le site de l’Ambassade des USA en France, que pour un passage par voie terrestre, il faut seulement remplir un formulaire papier » (tout ça avec mon plus bel anglais et accent…). Ce à quoi le policier me répond d’attendre sur le côté et qu’il garde mon passeport…

Et donc je ne sais pas si ma réponse lui a plu ou s’il y a un problème… Une fois que tous les passagers du bus ont pu repartir, il me dit de le suivre dans un autre bureau et d’attendre… Heureusement, au bout de 5 min, un autre policier un peu plus souriant m’appelle et me donne le fameux formulaire à remplir, moyennant 6 USD. Ouf… ! Donc je me dépêche de le remplir et payer pour regagner le bus qui m’attend…

Je sens que je n’ai pas fini d’avoir des frayeurs aux passages de frontière ! 🙂 🙂

 

1ers jours tout en douceur aux USA

burlington-portA l’arrivée à Burlington, il pleut et je suis la seule à descendre du bus. Le chauffeur a l’air pressé de repartir et j’ai à peine le temps de lui demander où se trouve l’arrêt de bus pour descendre dans le centre-ville… ça n’annonce bien. Mais il fait encore jour et je suis dans le quartier de l’Université donc je me dis qu’il devrait y avoir des arrêts facilement trouvables et en effet après 5min, je trouve un arrêt. Pendant que je regarde la direction qu’il est censé prendre, un bus s’arrête à ma hauteur et le chauffeur me demande où je vais. Je lui réponds et il me dit de monter. En fait il n’y a personne dans le bus et il m’explique que c’est la fin de sa tournée mais qu’il a le temps de me déposer ! OH MERCI !!  En fait, ça s’annonce plutôt bien ce petit séjour 🙂

Arrivée à l’auberge (Burlington Hostel tout simplement), qui est assez alternative : tout le monde doit laisser ses chaussures à la réception car il y a de la moquette partout, il n’y aucune porte et les chambres sont seulement « fermées » par un rideau, tout comme les salles de bain… Mais au final, c’est très calme et tout le monde est respectueux de l’espace de l’autre donc je m’y suis sentie assez bien et il y avait des gaufres au petit déj !

burlington-beachLe lendemain, retour du soleil avec quelques nuages donc je pars à la découverte du lac Champlain, petite mer intérieure de 1269m2 et qui séparent les Etats de New York à l’ouest et du Vermont à l’est. Je longe d’abord la marina, puis le Burlington Waterfront Park le long de l’eau et je prends un petit sentier de randonnée qui mène à North Beach. Ensuite le ciel devient menaçant donc je suis partie en direction du petit centre-ville, et quand je dis « petit » c’est vraiment le cas comparé aux grandes avenues de Montréal ou Québec, donc je me retrouve assez vite sur Church Street qui est l’artère principale, avec multiples bars, restos, cafés et boutiques plus ou moins connues. L’ensemble est plutôt joli tout en briques rouges et au sol on peut suivre un tracé avec certains noms de villes qui symbolisent celles qui se trouvent sur la même latitude que Burlington, comme par exemple Montréal et Boston.

burlington-church-street

 

En fin de journée, et après avoir fait un tour rapide dans le campus universitaire aux murs rouges, non sans rappeler le campus d’OU en Oklahoma où j’ai passé un semestre en 2004… Puis, je reprends la direction du lac pour y admirer le coucher de soleil, je ne suis bien sûr pas la seule à avoir eu cette idée mais je trouve quand même un petit endroit tranquille au bord de l’eau. Et je passe un moment très agréable devant ce spectacle dont je ne me lasse jamais, bercée par mes réflexions et par les sons d’un saxophoniste sur son banc à quelques mètres de moi

burlington-university

 

Le lendemain, je reprends déjà un bus pour aller jusqu’à Boston mais seulement dans l’après-midi, donc le matin je prends le temps de retourner au bord de l’eau pour bouquiner et juste profiter du calme…

Mon petit mot de la fin : pour la petite histoire, Burlington a eu un rôle important dans le développement de cette partie des USA, surtout grâce au Lac Champlain qui permettait de faire transiter les marchandises et les personnes d’est en ouest, et du nord au sud, et inversement. La ville a longtemps était un port important dans cette zone des USA, puis un carrefour ferroviaire et sur la promenade le long du lac, on peut lire quelques panneaux qui expliquent cette évolution historique.

burlington-sunset

Mots clés qui permettent de trouver cet article :

  • Passage frontiere burlington vt

1 Commentaires

  • Aaaah ! Ces frontières et ces formalités !!! Mais tu as géré ! Au top ! Continue comme ça miss !! 🙂

    Répondre

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.