bresil-carnaval-defile3
Brésil, Récits de voyage

Vivre le Carnaval au Brésil

S’il y a une fête populaire, connue mondialement, associée au Brésil, c’est bien le carnaval… ! Si le plus célèbre est celui de Rio de Janeiro avec ses défilés des écoles de samba et ses costumes faits de paillettes et de plumes, il existe plusieurs types de carnaval au Brésil. Pour la 2e fois, j’ai eu l’opportunité de fêter le carnaval, à Rio et à Salvador de Bahia.
Dans cet article, je vous décris mon expérience dans ces deux villes et vous parle un peu des « autres » carnavals brésiliens, moins connus mais tout aussi colorés et festifs !
A l’an prochain pour vivre le carnaval au Brésil 🙂

 

Ecoles de samba et carnaval de rue à Rio

La partie la plus connue du carnaval au Brésil est le défilé des écoles de samba comme je disais plus haut. Les plus grandes écoles de la ville défilent pendant 4 soirs d’affilée dans le but d’être élue la championne du carnaval. Toutes rivalisent d’imagination, de créativité et d’une énergie incroyable pour défiler à travers le Sambodromo, avenue longue de 800 mètres et large de 12 mètres entourée de gradins où les spectateurs peuvent suivre le spectacle pendant de longues heures, chaque école ayant droit de défiler entre 60 et 80 min. Le spectacle dure souvent jusqu’à 5 ou 6h du matin, pendant lesquelles s’enchainent plusieurs groupes de danseurs, les portes-drapeau, les musiciens et d’immenses chars colorés ! Quelques jours après, l’école championne est élue puis un dernier défilé est organisé avec les 6 meilleures écoles du carnaval.

Je m’y suis prise en peu tard et à cause d’un souci de carte bleue, je n’ai pas pu assister à un défilé en direct… C’est dommage mais ça ne fait qu’une nouvelle ligne sur ma liste de choses à faire au cours d’un prochain voyage ! Mais j’ai pu suivre quelques défilés à la télévision et c’était déjà assez impressionnant.
Par contre, ça ne m’a pas empêché de profiter du carnaval de rue qui est assez fou ! Je suis sortie 3 soirs avec mon amie Natasha et des amis à elle dans les quartiers du Centro et de Lapa. Ici le principe est de suivre des « blocos », groupes de musiciens et percussionnistes, à travers les rues de la ville. Tout le monde joue le jeu du déguisement, certains avec beaucoup d’imagination et d’audace, ce qui donne un joyeux mélange. L’alcool aidant, tout le monde danse et discute avec tout le monde, et beaucoup perpétue la tradition d’embrasser qui bon lui semble car « ce qui se passe pendant le carnaval, reste au carnaval » !

Une chose qui m’a pas mal marquée c’est le fait que la politique était pas mal présente, avec de nombreux déguisements diabolisant littéralement l’actuel président de la République, Temer, et des blocos spéciaux « Fora Temer » (dehors Temer). Même en temps de fête, les Brésiliens montrent qu’ils sont mobilisés et plus que jamais inquiets pour l’avenir politique et social de leur pays

 

La plus grande fête de rue du monde à Salvador de Bahia

Le dimanche de carnaval, j’ai pris un vol de Rio vers Salvador de Bahia, qui est ma ville d’adoption au Brésil, y ayant vécu 1 an il y a quelques années… J’y ai déjà passé un carnaval en 2009 et je connaissais déjà un peu le principe : pas de défilés d’écoles de samba mais d’énormes « trilhos electricos », en fait des camions-orchestres où se produisent les plus grands artistes du Brésil et qui sont suivis par des milliers de personnes au long de 3 principaux circuits, aux sons des musiques axé, afro, samba-reggae, pagode, samba et autres. Puis il y a aussi des évènements dans les quartiers de la ville avec des défilés de musiciens, des concerts gratuits, etc.

Pour fêter le Carnaval sur les circuits (en particulier Barra-Ondina et Campo Grande), il y a 3 options :

  1. « A Pipoca » (littéralement popcorn, car les gens sautent comme du popcorn 😉 ) où les gens suivent les trilhos de leur choix sans avoir à payer. Souvent, les gens se postent à un endroit stratégique où ils verront défiler tous les trilhos et pourront donc profiter de plusieurs artistes et plusieurs styles. C’est la façon la plus populaire de fêter le carnaval et c’est aussi l’option que j’ai choisi 🙂
  2. « Sair atràs do trilho » (littéralement suivre le trilho), où les gens achètent un t-shirt associé au trilho/groupe/artiste qu’ils veulent suivre et ils ont donc la possibilité de monter sur le trilho et entrer dans l’espace défini par des cordes pour suivre le trilho.
  3. « Sair de camarote », où les gens payent une entrée dans l’un des salons privés qui sont montés tout au long des circuits. C’est l’option la plus « chic » et cher de fêter le carnaval : là aussi les gens voient passer tous les trilhos mais dans un espace privé avec buffet et boissons (souvent à volonté), qui se transforme en discothèque une fois la fête de rue terminée…

Et franchement, le carnaval de Salvador porte très bien son nom de plus grande fête de rue du monde ! Imaginez plus de 2 millions de personnes qui font la fête pendant 10 jours d’affilée de midi à 5 ou 6h du matin… ?!
Si c’est ce que j’avais fait en 2009, cette fois-ci, mon corps n’a pas vraiment suivi… Et oui je n’ai plus 25 ans !! Mais j’ai tout de même profité de 2 soirées très sympas, l’une dans le quartier de Barra-Ondina le long de la plage et l’autre dans le quartier historique du Pelourinho, où la fête est beaucoup plus tranquille car plus familiale. Après ces jours intenses de fête, il m’a bien fallu une semaine pour récupérer… et après avoir été à l’arrêt presque complet pendant une semaine, le rythme normal a pu reprendre son cours au Brésil. Ici, l’année ne commence vraiment qu’après le carnaval !

 Les autres villes où fêter le carnaval

Même si je n’ai pas eu l’occasion d’y aller à cette période, j’ai beaucoup entendu parler d’autres villes brésiliennes qui valent le détour pour célébrer cette immense fête. Voici quelques exemples :

  1. A São Paulo, Florioanopolis (Etat de Santa Catarina) ou à Manaus (Etat d’Amazonas), il y a également des défilés des écoles de samba, même si moins connus que ceux de Rio, ils réunissent une foule de fêtards qui se retrouvent ensuite dans les fêtes de rue.
  2. Dans l’Etat de Minas Gerais, c’est à Ouro Preto et Diamantinas qu’il faut aller suivre les blocos de rue et les groupes d’étudiants qui mettent l’ambiance dans les rues en défilant avec leurs costumes colorés.
  3. Dans l’Etat du Pernambouco, il faut aller à Olinda et à Recife, les villes traditionnelles de la danse « fervo ». Ici aussi, la fête se passe dans la rue, en particulier dans celles des centres historiques de ces 2 villes situées à une dizaine de km l’une de l’autre. A Olinda en particulier, la tradition est de s’émerveiller, petits et grands, devant le défilé des marionnettes géantes, confectionnées en papier mâché et représentant souvent des personnes connues du pays ou d’ailleurs.
  4. Ensuite dans chaque ville de chaque état, il y aura toujours de quoi faire la fête pendant la semaine du carnaval : des défilés et des concerts seront autant d’occasion de faire la fête dans des ambiances populaire et familiale.

 

 

Quelques conseils pour vivre le Carnaval au Brésil

Dans les grandes villes comme Rio, São Paulo ou Salvador, et comme dans beaucoup de villes quand il y a un évènement qui génère autant d’affluence et les mouvements de foule associés, il y a quelques précautions à prendre… On entend souvent que sortir pendant le Carnaval c’est dangereux et l’alcool aidant, les bagarres sont monnaie courante, mais ça ne doit pas vous empêcher de sortir profiter de la fête ! Voici donc de petites astuces, tirées de mon expérience et des conseils de mes amis brésiliens :

  1. Essayer de sortir en petit groupe et de rester groupé, faire attention les uns aux autres. Si dans le groupe, il y a un brésilien ça peut aider à se sentir plus rassuré, il ou elle saura les endroits où aller et à éviter.
  2. Porter des vêtements sobres et des chaussures fermées, il pleut souvent à cette période de l’année donc les vêtements/chaussures peuvent ressortir bien abimés… Et les chaussures fermées c’est aussi pour ne pas avoir à faire attention tous les mètres où vous mettez les pieds, dans l’eau, la bière, ou autre !
  3. Sortir avec l’argent suffisant pour boire, manger et surtout rentrer mais ne garder pas votre argent dans vos poches, mettez-le dans vos chaussettes, soutien-gorge pour les filles ou dans une ceinture secrète.
  4. Si vous prenez votre téléphone/appareil photo, rester discret et très vigilant quand il est dans votre poche, prévoir un cordon accroché à un passant de ceinture par exemple.
  5. Si vous observez un début de bagarre ou entendez des cris, s’éloigner rapidement pour ne pas être pris dans le mouvement.
  6. Pour rentrer, privilégiez le taxi ou Uber si vous avez votre téléphone et du wifi. Ne rentrer à pied que si vous êtes proche de votre hébergement et n’avez pas à passer dans des rues « suspectes » (sombres, sans mouvement, etc.)

 

Mon petit mot de la fin : Vivre le Carnaval au Brésil est une sacrée expérience, qui ne peut pas en laisser beaucoup indifférent… Bon si vous n’aimez pas la foule et n’aimez pas faire « trop » la fête, choisissez plutôt des petits coins de plage… Bientôt un petit article sur des petits spots parfaits pour échapper à la folie du Carnaval ou récupérer des forces après la folie 🙂

bresil-carnaval

 

Petit cadeau bonus : quelques musiques qui m’ont marqué pendant ce carnaval, regardez les vidéos, certaines donnent une bonne idée de l’ambiance 🙂 Certaines musiques sont anciennes mais reviennent à chaque carnaval. Ma sélection est surtout du carnaval de Salvador, puis les 2 de la fin de Rio.

  1. Ma préférée Ivete Sangalo, O Doce : https://www.youtube.com/watch?v=SZgvmEjjBRs
  2. Ivete Sangalo, Dalila : https://www.youtube.com/watch?v=kSTJ0WlO0eU
  3. Ivete Sangalo, Alegria : https://www.youtube.com/watch?v=_oePJR6m-Zk
  4. Daniela Mercury, Maibé Danda : https://www.youtube.com/watch?v=Nks2Ci_ohPc
  5. Olodum, Farao : https://www.youtube.com/watch?v=Gp_hXFvb4gs
  6. Timbalada, Ashansu : https://www.youtube.com/watch?v=NooOTiWN0mA
  7. Carlinhos Brown : https://www.youtube.com/watch?v=jhKutH0ihWM
  8. Léo Santana : https://www.youtube.com/watch?v=RvmK5mzd6rY et https://www.youtube.com/watch?v=rVSxig1FVBA
  9. Ecole Grande Rio : https://www.youtube.com/watch?v=AOaVPF3T6tQ
  10. Ecole Mangueira : https://www.youtube.com/watch?v=k1yHSkU_n8M

 

Mots clés qui permettent de trouver cet article :

  • bresil carnaval

1 Commentaires

  • Super article, moi qui rêve d’aller au Brésil pendant la période de carnaval,tes conseils sont précieux. Par contre j’ai une question…je voyage seule…est ce possible de profiter quand même de ces festivités sans trop de danger et de rencontrer des gens pendant le carnaval. Merci!

    Répondre

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.