vieux-quebec
Canada, Récits de voyage

A la découverte de Québec, capitale française du Canada

Après notre road trip avec Coralie, je suis arrivée le 19 juin pour passer deux jours à Québec, la capitale française du Canada. Petite précision, la ville de Québec est la capitale administrative de la province du Québec 🙂

En deux jours, j’ai pu découvrir assez bien le Vieux Québec, et les petits quartiers aux alentours : le Vieux Port, la Ville Basse et la Colline Parlementaire qui sont le plus facilement accessibles à pied.

Le lendemain de mon arrivée, je me suis inscrite à une visite gratuite proposée par l’auberge où j’étais hébergée (Auberge Internationale –HI de Québec, vraiment très bien, parfaitement située et très commode avec tous les services pratiques).

 

vieux-quebec-unesco

Visite du Vieux Québec

Pendant 2h, on a suivie notre guide à travers les petites rues du Vieux Québec, où elle nous a expliqué l’histoire de certaines bâtiments et maisons, ainsi que certains faits historiques :

  1. vieux-quebec-price
    Edifice Price

    Le Vieux Québec a été classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985.

  2. Le célèbre Château de Frontenac, qu’on voit sur beaucoup de cartes postales, n’a jamais été habité par de riches châtelains mais a toujours fonctionné comme un hôtel de luxe et sa forme actuelle date des années 1920.
  3. L’édifice Price, en face de l’Hôtel de Ville de Québec, serait le premier gratte-ciel construit en Amérique du Nord au début des années 1930 et son architecture aurait inspiré celle du célèbre Empire State Building de New York City ! Aujourd’hui, il abrite l’appartement de fonction du Premier Ministre du Québec, entre autres.
  4. La Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec a été construite à partir de 1647 mais sa forme actuelle n’a été terminée que dans les années 1930 !
  5. Des portes principales d’entrée dans le Vieux Québec qui est entouré de fortifications, il ne reste plus que celles de St-Jean, de Kent et de St-Louis qui ont été reconstruites plusieurs fois pour faciliter l’accès dans le quartier.
  6. Les fortifications autour du Vieux Québec mesurent 4,6 km et elles ont été construites en plusieurs étapes, d’abord par les francophones puis par les anglophones entre 1608 et 1871.

 

 

Puis nous sommes descendus par l’un des nombreux escaliers qui relient le Vieux Québec au Vieux Port, jusqu’au quartier du Petit Champlain, qui a été restauré et rénové dans les années 1980 par les résidents eux-mêmes constitués en coopérative, donnant ce cachet très particulier à la Rue du Petit Champlain. C’est assez touristique, avec des boutiques en tout genre, de vêtements aux souvenirs, mais ce petit quartier est agréable et c’est un des plus anciens de la ville, avec notamment sur la Place Royale, l’Église Notre Dame des Victoires et les traces de la première demeure habitée par Champlain, fondateur de la ville. Dans ce quartier, on trouve aussi plusieurs fresques murales, dont la Fresque des Québécois d’une superficie de 420m2 représentant des personnages et des faits historiques de la ville. Pour la petite anecdote, elle a été réalisée avec la participation de muralistes lyonnais.

Après la visite de 2h environ, retour à l’auberge où je profite du luxe de faire une vraie lessive dans une machine à laver, après 3 semaines à la faire à la main (ça sera sûrement un des aspects les plus contraignants de mon voyage : laver mon linge !), puis d’un skype avec mes parents où ils sont vite rassurés de me voir aussi en forme, merci la magie d’internet !

 

Au hasard des quartiers de Québec

quebec-faubourg-st-jean

Je repars ensuite à l’assaut de la ville et plutôt la partie en dehors des remparts en direction du Faubourg Saint-Jean où on m’a dit qu’il y avait de très bonnes chocolateries et glaciers, ma gourmandise a très bien su guider mes pas vers l’excellente Chocolaterie-Pâtisserie Erico : un pur délice leurs glaces traditionnelles ! Puis je prends la direction de la Colline Parlementaire en longeant la Grande Allée, où je pourrais admirer l’Hôtel du Parlement dont une partie des façades étaient malheureusement en rénovation, avant de rejoindre la place de l’Assemblée Nationale et sa jolie fontaine et de partir faire la Promenade des Gouverneurs qui longe la Citadelle (abritant aujourd’hui le Musée du Royal 22E Régiment) pour rejoindre la Terrasse Dufferin dans le Vieux Québec. De là, j’ai une jolie vue sur le fleuve St-Laurent (encore lui 🙂 ) et sur la ville de Lévis sur l’autre rive.

quebec-colline-citadelle
Colline de la Citadelle

 

Le lendemain, mon départ étant prévu dans l’après-midi, j’avais encore un peu de temps pour découvrir d’autres petits endroits :

  1. Prendre le temps de grimper sur les remparts entre la porte St-Louis et la porte Kent pour bénéficier des points de vue sur la ville fortifiée.
  2. Descendre la colline par la Côte du Palais pour arriver à la Place de la Gare où le bâtiment de la Gare du Palais est très joli et l’intérieur donne l’impression de remonter le temps. Et on pourrait presque se croire dans la fameuse gare où Harry Potter prend son train pour Poudlard !
  3. Flâner dans le petit marché du Vieux Port et parmi les étals de fruits-légumes et autres douceurs sucrées-salées, le tout rehaussé par de très jolis parterres de fleurs.
  4. Continuer la balade jusqu’au Bassin Louise d’où on voit l’imposant Bunge, qui de jour est vraiment très moche car très industriel mais qui est parfois illuminé la nuit.

 

 

Puis l’heure du retour arrive, donc je rentre à l’auberge récupéré mes sacs, que je supporte encore assez bien, et prendre un bus en direction d’un point de rencontre pour un co-voiturage qui me ramène à Montréal où je resterais quelques jours de plus.

 

Le petit mot de la fin : j’ai beaucoup aimé Québec et sa vieille ville, l’architecture y est très jolie et assez bien préservée, ce qui donne l’impression d’être dans un autre temps, si on oublie les nombreux touristes avec leurs appareils photos et autres selfie-sticks ! Pour une prochaine visite, je tenterais sûrement la traverser du fleuve pour aller à Lévis et admirer la vue sur Québec de l’autre côté, tout comme prendre le temps d’aller admirer les Chutes de Montmorency, qui sont plus petites en largeur que celles du Niagara mais beaucoup plus hautes, avec 83 mètres !

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.