mexique-sayulita
Mexique, Récits de voyage

Enfin le Mexique, de Guadalajara à Sayulita !

La 3e étape de mon Tour des Amériques a commencé le dimanche 17 juillet, avec une arrivée à Guadalajara tôt le matin où je suis restée 2 petits jours seulement, avant d’aller chercher le soleil, la plage et le repos sur la côte Pacifique dans le petit village de Sayulita !

Petit récap de ces premiers jours de Guadalajara à Sayulita 🙂

 

1ères sensations mexicaines

En arrivant à l’aéroport après un vol de nuit, je suis contente d’entendre l’espagnol et le changement de langue se fait assez facilement dans ma tête. Dans le bus qui fait la navette vers le centre, j’observe les yeux grands ouverts. Après une partie sans grand intérêt, on s’approche de la ville et je réalise : me voilà enfin au Mexique, enfin dans la partie latine des Amériques ! Il fait plus chaud et humide, il y a des couleurs vives à chaque coin de rue, des sons et des odeurs qui transportent dans une autre atmosphère… En arrivant dans le quartier de Arcos Vallarta où je serais hébergée chez Rocio en Couchsurfing, je suis assez contente qu’on soit dimanche matin : quelques rues sont fermées à la circulation pour laisser les gens se balader tranquillement à pied ou en vélo.

guada-pluieDu coup, mon arrivée est beaucoup plus agréable et après une petite marche de 10-15min, je trouve l’adresse. J’arrive à l’heure où mon hôte prépare le petit déjeuner et après avoir déposé mes affaires, elle me propose de le partager avec elle. Le contact passe assez bien et on se raconte nos expériences de voyage, elle a déjà vécu plusieurs mois au Canada et au Brésil 🙂

Après une bonne douche et une petite sieste, je me décide à partir à la découverte de la ville, mais c’était sans compter sur la saison des pluies : à peine sortie qu’un gros orage éclate et après 45min à attendre abritée tant bien que mal sous le auvent d’un magasin, les rues sont totalement inondées et je suis trempée donc je me décide à rentrer en faisant quelques achats sur le chemin. Je n’aurais donc pas vu grand-chose…

Guadalajara et son histoire*

Le lendemain, Rocio qui travaille comme guide touristique propose de me faire visiter le centre historique de Guadalajara. En route pour 2h de balade à travers l’histoire de la 2e plus grande ville du pays après Ciudad de Mexico, avec 4,1 millions d’habitants ! Après un petit trajet en bus, on arrive dans une rue piétonne et commerçante où chaque pas de porte est une petite boutique et chacun y va de son slogan pour attirer le client. Puis on arrive sur la jolie Plaza Guadalajara, malheureusement en travaux, donc difficile d’avoir une perspective dégagée sur les différents bâtiments qui l’entourent, dont la Cathédrale. L’intérieur est très sobre pour une église, ou bien je suis habituée aux églises très décorées et chargées de dorures, statues, tableaux. Rocio m’explique que durant la Révolution Mexicaine (1910–1920) beaucoup d’églises ont été pillées dont la Cathédrale de Guadalajara et à la suite, il a été décidé de ne garder que le strict minimum.

guada-cathedrale

 

La visite continue jusqu’à la Plaza de Armas et au Palacio Nacional où l’on peut entrer pour admirer d’impressionnantes fresques murales d’un peintre mexicain, Gabriel Flores, représentant des scènes historiques : arrivée des Espagnols et guerres avec les populations indigènes, lutte en faveur de l’abolition de l’esclavage, épisodes de la guerre d’indépendance, etc. Une de ces fresques représente également les personnages importants de l’histoire mexicaine, dont le prête Miguel Hidalgo. Mais on voit aussi Pancho Villa, Maximiliano de Habsbourg, etc ; autant de noms qui me rappellent mes très lointains cours de civilisation à la fac !

guada-palacio

 

En sortant, on se dirige vers la Rotunda de los Jalisciences Ilustres, qui est en fait un monument en hommage aux personnes ayant eu un rôle important dans l’histoire de la région de Jalisco et de la ville de Guadalajara : il y a beaucoup d’écrivains, poètes, peintres, quelques « humanistes », philanthropes, philosophes, avocats mais aussi des professeurs, des révolutionnaires. Parmi eux, très peu de femmes… Puis la balade continue sur la Plaza de la Liberacion et sur les Paseos Degollado et Hospicio, bordés de petits stands d’artisanat que j’ose à peine regarder tellement tout me donne envie d’acheter ! Au bout des Paseos, on arrive l’Institudo Cultural Cabañas, ancien orphelinat, transformé en musée et centre culturel. Le bâtiment est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO mais il est malheureusement fermé le lundi…

guada-marche

 

Du coup, on se dirige vers le Marché San Juan de Dios, qui serait le plus grand marché couvert d’Amérique Latine ! Et il est en effet très impressionnant : tout un dédale de petites allées chargées de fruits et légumes, de viande, de poisson, d’épices, de friandises, d’artisanat, de jouets, d’ustensiles de cuisine, d’instruments de musique, de vêtements, de chaussures, bref, de tout !! On trouve aussi des petits stands de nourriture où les gens mangent sur le pouce pour trois fois rien. Une partie du marché est répartie sur 3 ou 4 étages et en montant au dernier on peut observer l’agitation fébrile de ce marché qui m’aura permis une bonne immersion dans les couleurs et les odeurs du Mexique ! En plus, en ayant Rocio comme guide, elle m’a expliqué plein de détails : l’utilité de telle ou telle chose, l’importance de telle épice ou légume dans la gastronomie mexicaine, l’originalité de telle boisson, etc. Vraiment très chouette !

Après cette longue balade, on avait bien mérité une pause dans un bar avec tacos et bière, appelées ici « cheladas » et presque toujours servies avec du piment ou du sel sur le rebord du verre. Je ne suis pas fan de bière mais j’ai tout de même goûté, ça surprend au début mais on s’habitue 🙂

guada-plaza

 

*J’écris cet article plus d’un mois après ma visite de Guadalajara (et je le poste plus de deux mois après… 🙁 ), donc j’ai oublié tout de même certains détails historiques, même si j’ai essayé de les combler en fouillant sur internet… 🙂

 

Sayulita, sa plage et sa jungle

Après à peine 1 jour et demi à Guadalajara, je prenais déjà un bus pour aller sur la côte Pacifique avec l’idée de ne rien faire d’autre que profiter de la plage, dormir et écrire un peu pour le blog (c’est de là-bas que j’ai publié les 1ers articles dont celui sur Montréal 🙂 ) Les 3 semaines intenses à visiter les villes US m’avaient vraiment fatiguée et j’avais besoin de vacances pendant mon voyage ! Je suis donc partie à Sayulita, petit village de plage beaucoup plus tranquille que la fameuse ville balnéaire de Puerto Vallarta, très touristique et prisée des touristes US entre autres…

sayulita-pueblo

 

J’ai trouvé mon hébergement via le site Air Bnb et j’ai pu profiter de 3 jours et demi dans un petit « rancho » isolé dans les collines du village où j’ai été accueillie par Adriana, une costaricaine installée ici depuis quelques années, et ses chiens et chats. L’endroit parfait entouré de jungle et avec une petite piscine 🙂

sayulita-rancho

 

En plein mois de juillet, le village est plein de touristes, surtout des Mexicains et quelques « gringos » mais s’y balader est assez agréable avec de jolies petites boutiques d’artisanat, des cafés et restos variés. Une des rues principales est décorée des traditionnelles guirlandes de couleur, donnant toute sa touche « mexicaine » au lieu. Côté plage, bondée bien sûre mais les vagues y sont assez fortes donc je ne me suis pas trop aventurée à m’y baigner, je savais que j’avais la piscine de retour au rancho… Un après-midi, Adriana m’a proposé de l’accompagner à une autre plage où il y a moins de monde et c’était une chouette idée : nous sommes parties avec des amies à elle, pendant qu’elles faisaient du surf, je les observais sagement du bord de l’eau ou depuis le sable ! Au retour, on s’est arrêté pour grignoter quelques tacos et boire quelques margaritas, que je préfère de loin à la bière 🙂

Mon séjour a été vraiment tranquille et j’ai pu bien me reposer avant de reprendre la route vers Ciudad de Mexico le 22 juillet pour retrouver le lendemain mon amie de fac, Cindy et sa sœur Mylène pour 2 semaines intenses de visite et de découverte !

Ecrire un commentaire

CommentLuv badge